Maître Cazals témoigne dans Ouest-France sur les questions qui se posent autour de la succession de Bernard Tapie

La mort de l’homme d’affaires annonce une succession complexe alors que son héritage risque d’être plombé par les dettes, notamment celle de plus de 400 millions d’euros que cet ex-millionnaire devait à l’État. Mais la femme et les enfants de Bernard Tapie peuvent toujours renoncer à leur part.

Maître Cazals apporte son expertise d’avocat spécialiste en droit des successions concernant cette succession complexe : qui va payer les dettes ? Les héritiers peuvent-ils refuser la succession ? Combien de temps cela peut-il prendre ?

Découvrez les réponse de Maître Cazals dans cet article de Ouest-France paru le 04/10/2021.